Change the world

Language & Literature

«J’aime déjà Port Elizabeth»

L’interview avec Caroline Traversi était le 11 avril 2008.

C’était dans le Boardwalk à Port Elizabeth en Afrique du Sud.

Caroline Traversi a 27 ans et n’est pas mariée. Elle n’a pas d’enfants. Elle aime beaucoup le sport; elle a toujours été sportive. Dimanche, elle va faire l’Iron Man.

Nous sommes Kaylin et Lianne.

Et nous sommes des étudiantes de français et de media de l’université Nelson Mandela.

Et nous sommes ici pour interviewer Madame Traversi.

Madame Traversi

Madame Traversi a 27 ans.

Elle n’est pas mariée et elle n’a pas d’enfants.

Bonjour Madame Traversi.

Bienvenue à Port Elizabeth.

Aimez-vous Port Elizabeth?

Oui, je suis arrivée avant-hier mais j’aime déjà Port Elizabeth.

Pourquoi voulez-vous faire l’Iron Man?

C’est une longue question. Pourquoi? C’est juste un hobby pour moi, ce n’est pas mon travail c’est juste ma passion et j’adore le sport et les efforts très longs, donc c’est un sport qui me convient parfaitement.

Quelle épreuve préférez-vous? Le parcours cyclisme, natation ou la course à pied?

J’aime beaucoup la natation. J’étais nageuse avant donc j’aime beaucoup la natation et puis j’aime l’ensemble des trois en fait.

Comment vous êtes vous préparée pour l’IronMan?

Je me suis beaucoup entrainée tous les jours depuis plusieurs mois – tous les jours un ou deux entrainements par jour, soit natation/vélo, vélo/course à pied ou course à pied/natation dans la même journée depuis quatre mois.

Quel régime alimentaire suivez-vous avant l’IronMan?

Je n’ai pas de régime alimentaire sérieux. Mais je mange beaucoup de pâtes avant l’IronMan, beaucoup de sucre lent donc des pommes de terre, du riz pour emmagasiner de l’énergie avant la course.

Avez-vous toujours été sportive?

Oui, j’ai toujours était sportive. J’ai fait d’abord beaucoup de natation avant de me lancer dans le triathlon.

Avez-vous fait un marathon ou une autre course dans le même genre avant?

J’ai déjà fait l’IronMan en Allemagne et puis j’ai fait plusieurs marathons dont celui d’Athènes en octobre cette année.

Connaissez-vous les autres athlètes?

Non. Je sais juste qu’il y a beaucoup de Sud-Africains et quelques Américains.

Avez-vous de la famille avec vous ici pour soutien?

Pour soutien, oui. Je suis venue avec mes parents.

Êtes-vous nerveuse pour dimanche?

Pas encore mais ca va venir.

Merci beaucoup pour votre temps.

Bonne chance dimanche.

Au revoir!

Caroline Traversi a terminé 222ème en 10 heures 55 minutes et 49 secondes.

Kaylin et Lianne

«ça sera le septième»

Eric Maingot

L’interview avec était le 11 avril 2008.

C’était dans le Boardwalk à Port Elizabeth en l’Afrique du Sud.

Eric Maingot a 45 ans et n’est pas mariée. Il a deux enfants.

Il a participé déjà à six IronMan et trois marathons.

Dimanche, il veut faire l’IronMan. Il n’est pas nerveux.

Nous sommes Kaylin et Lianne. Et nous sommes des étudiantes de français et de media de l’université Nelson Mandela. Nous sommes ici pour interviewer Monsieur Maingot.

Monsieur Maingot a 45 ans.

Il vit à Paris.

Il n’est pas marié et il a deux enfants.

Bonjour Monsieur Maingot.

Bienvenue à Port Elizabeth.

Aimez-vous Port Elizabeth?

Oui, j’aime Port Elizabeth.

Pourquoi voulez-vous faire l’IronMan?

Parce que j’en ai déjà fait six et là ça sera le septième, j’en fais sur différents continents.

Quelle épreuve préférez-vous? Le parcours cyclisme, natation ou la course à pied?

Natation et cyclisme.

Comment vous êtes vous préparée pour l’IronMan?

J’ai essayé de m’entrainer tous les jours en fonction de mes problèmes professionnels – mes déplacements.

Quel régime alimentaire suivez-vous avant l’IronMan?

Aucun.

Avez-vous toujours été sportif?

Oui.

Avez-vous fait un marathon ou une autre course dans le même genre avant?

Déjà six IronMan et trois marathons seuls.

Connaissez-vous les autres athlètes?

Les sept du Club – autrement, non je ne connais personne d’autre.

Avez-vous de la famille avec vous ici pour soutien?

Les copains du club comme soutien – la famille est restée en France.

Êtes-vous nerveux pour dimanche?

Non, non non.

Merci beaucoup pour votre temps. Bonne chance dimanche. Au revoir !

Eric Maingot a terminé 202ème au classement en 10heures 51 minutes et 20 secondes.

Kaylin et Lianne

«Je vais gagner un T-shirt et une médaille!»

Jean Yves Coolen

Jean Yves Coolen.

Jean Yves est marié, il a deux enfants, un garçon et une fille. Il est grand, mince, cheveux bruns et les yeux bleus.

Il est arrivé à Port Elizabeth mercredi avec son équipe, les tritons meldois. Il trouve Port Elizabeth contrasté: «c’est une belle ville, mais je suis choqué par les barbelés et les clôtures électriques».Il participe à l’Ironman pour la 13ème fois en 15 ans. Il préfère le vélo parce que c’est le sport par lequel il a commencé. Jean Yves s’entraine 10 à 15 par semaine. Avant l’ironman il mange des pâtes et du riz, des pommes de terre. Il boit une de ces potions magiques «une mixture spéciale». Jean Yves ne pense pas gagner, «je vais gagner un T-shirt et une médaille!».

Jean Yves est arrivé 250ème en 11 heures et 43 secondes.

Aïka, Daisy et Jessie

«L’Important, c’est de participer!»

 

Port Elizabeth, au Board Walk, le 12 Avril 2008

Karim Benseghir

Karim Benseghir a 34 ans, deux enfants. Il vient de France, à côté de Paris où il est conducteur de train. L’Ironman de Port Elizabeth, cette année, est son troisieme Ironman. Pour ça, il s’est entrainé trois mois avant le triathlon. Sa course favorite est la course à pied.

Karim participe à l’Ironman pour se prouver à lui-même qu’il peut le faire. C’est un défi personnel. Son soutien est sa famille. Son but pour l’Ironman: toujours progresser, être satisfait.

Avant l’Ironman, il mange seulement des pâtes. Selon Karim, ce n’est pas trop important d’être le gagnant, «l’Important, c’est de participer!» et de finir la course. Il a fini 209ème en 10 heures, 52 minutes et 49 secondes. Son prochain Ironman sera peut être en Australie ou à Nice en France.

Ajaa, Kwenzy et Zoé

Natation, «ça reste une heure dans l’eau et on ne voit rien»

Nicolas Breugnot

Nicolas Breugnot est français. Il a 33 ans et habite en France dans les Alpes, à Thonon-les-bains avec son épouse et un petit garçon. Il est sapeur pompier de profession, il aime le sport et le cinéma.

Nicolas est arrivé en Afrique du sud pour la première fois mercredi 9 Avril 2008 pour participer à l’Ironman. Il trouve Port Elizabeth jolie et accueillante. C’est la troisième fois qu’il participe à un Ironman et préfère le vélo et la course à pied. Ce sont ses qualités prédominantes. Pendant ces deux épreuves il aime regarder le paysage, alors que pour la natation, «ça reste une heure dans l’eau et on ne voit rien». Il s’entraine entre 10 et 15 heures par semaine. Il n’a pas de régime particulier, mais aime les pâtes et les fruits. Il ne pense pas gagner parce qu’il est amateur et n’a pas le même niveau d’entrainement, de suivi et de récupération qu’un athlète professionnel.

Nicolas est arrivé 164ème, il a couru 10 heures 41 minutes et 5 secondes.

Aïka, Daisy et Jessie

Un Ironman pour la première fois

Nicolas Desharbes a 36 ans, il est marié et a deux enfants.

Il est français et vient de Meaux, où il est transporteur.

C’est la première fois qu’il a participé à l’Ironman et ses épreuves favorites sont la course à pied et la natation. Pour ce triathlon, il s’est entrainé pendant six à sept heures par semaines.

Son soutien est sa famille et ses amis.

Son régime alimentaire spécial? «Pas trop de sauces ni de gras!».

Il n’a pas eu de problèmes pendant la course, Nicolas a termine 114ème en 10heures et 23 minutes. Félicitations Nicolas, vous êtes un Ironman pour la première fois!

Ajaa, Kwezy, Zoé

«L’océan indien si c’est plat ça va»

Sylvain Lemaire

Sylvain Lemaire

«Nous sommes Kaylin et Lianne. Et nous sommes des étudiantes de français et de media de l’université Nelson Mandela. Et nous sommes ici pour interviewer Monsieur Lemaire»

Monsieur Lemaire a 50 ans.

Bonjour Monsieur Lemaire, Bienvenue à Port Elizabeth,

Aimez-vous Port Elizabeth?

Oui, nous sommes arrivés il y a 3 jours pour faire l’Ironman de Port Elizabeth

Pourquoi voulez-vous faire l’Iron Man?

Ah bonne question! J’en fais un chaque année, tous les ans, je fais un Ironman, dans le monde, aux états unis, au brésil et cette année c’est en Afrique du Sud

Quelle épreuve préférez-vous? Le parcours cyclisme, natation ou la course à pied?

Le vélo, le cylclisme.

Comment vous êtes vous préparée pour l’Iron Man?

Je me suis préparé quatre mois pour l’Ironman.

Quel régime alimentaire suivez-vous avant l’Iron Man?

Pas spécialement… je fais attention à tout, manger des choses variées, mais pas spécialement de régime spécial.

Avez-vous toujours été sportif?

Ah oui, ça fait 23 ans que je fais du triathlon

Avez-vous fait un marathon ou une autre course dans le même genre avant?

Ah oui, j’ai fait le marathon de New York, j’ai été à Hawaï, un peu partout en fait.

Connaissez-vous les autres athlètes?

Non, on est venu à 7 athlètes de notre club, donc on se connait nous 7.

Avez-vous de la famille avec vous ici pour soutien?

Je n’ai pas de famille ici, mais par contre ma fille est mariée à un Sud Africain, alors je me devais de faire l’Ironman d’Afrique du sud, elle vit à Londres avec.

Êtes-vous nerveux pour dimanche?

Moyen, il reste deux jours, ce qui m’inquiète un peu c’est la natation, l’océan indien si c’est plat ça va, mais si il y a beaucoup de vagues …

Merci beaucoup pour votre temps. Bonne chance dimanche. Au revoir!

Sylvain Lemaire a terminé l’Ironman 478ème en 11heures 45 minutes et 28 secondes.

Kaylin et Lianne

«Ne sois pas modeste Benoit!»

Benoit Bernard

Nous avons interviewé Benoit Bernard à l’hôtel de Kelway le 10 avril 2008. Il est un athlète qui a participera à l’Ironman le dimanche 13 avril.

Il a 42 ans. Il a les cheveux bruns. Il a les yeux bleus. Il est de taille moyenne.

Pourquoi êtes-vous venu en Afrique du Sud? Est-ce que c’est la passion pour le triathlon ou vous venez vous amuser?

Je suis ici pour participer à l’Ironman, et c’est la 3ème fois que je viens en Afrique du sud pour participer à l’Ironman, pour m’amuser aussi, participer à la course.

A quel âge avez-vous commence cette discipline?

A 19 ans … alors 2ème question c’est quel âge j’ai c’est ça? (RIRE)

J’ai 42 ans.

Qu’est ce qui vous a influence dans le domaine du triathlon?

Je faisais de la natation, du vélo, un peu de course à pied et j’étais dans la marine et j’avais un supérieur qui faisait du triathlon et qui m’a poussé à en faire, et j’ai aimé.

Est-ce que quelqu’un d’autre de votre famille est implique dans cette discipline?

Dans ma famille non. Ma femme fait un peu de triathlon.

Est-ce que vous avez déjà remporte un prix au niveau national ou international?

Non

(Une personne derrière: «Ne sois pas modeste Benoit!»

Non, pas en triathlon. Quand je faisais de la natation j’étais à un petit niveau international. J’étais jusqu’au championnat d’Europe. Et en triathlon j’ai participé plusieurs fois aux championnats de monde à Hawaï, j’étais été 4 fois déjà. Mais en groupe d’âge. Dont l’année dernière en 2007. Parce que l’année dernière en Afrique du sud, j’ai eu un «slot» pour pouvoir participer à Hawaï 2007. Donc j’y suis allé en Octobre.

Qu’est ce que vous préférez entre les trois épreuves?

Ça dépend des jours. En règle générale c’est le vélo.

C’est quoi le plus difficile?

La course à pied parce que c’est la fin, et qu’on a déjà fait 2 épreuves avant…

Quel régime alimentaire suivez-vous avant l’Ironman?

Rien de spécial, je mange des pates, des nouilles, pour avoir de l’énergie, faire un maximum de réserve et ressembler à une grosse boule de glycogène.

Quel est votre but concernant le sport pour cette année?

Dimanche prochain, je fais un Ironman, ensuite des épreuves régionales chez moi à la Réunion, j’habite à l’île de la réunion, ensuite je vais aller en France pour faire le triathlon de l’Alpes d’Huez, et ensuite un autre Ironman, le triathlon d’Embrun, qui n’a pas le label Ironman, c’est les mêmes distances que le l’ironman mais tout en montagne. Et puis ensuite, en septembre, encore des triathlons à la Réunion.

Janice, Marelie, Kinish et Michael

Le professeur de cuisine:

manger de tout et en grande quantité!

Nicolas Pinchon

Voici Nicolas Pinchon. Il vient du nord de la France et habite à 30 kilomètres de la Belgique. Il est venu à Port Elizabeth pour participer à l’Ironman. Auparavant, Nicolas a accompli trois Ironman, un en Nouvelle-Zélande, l’année dernière, l’année d’avant au Canada et un à Nice. C’est sa première fois à Port Elizabeth. Nicolas a déclaré avoir commencé son entrainement 6 mois avant la course.

Il commente le parcours «le parcours de vélo est un parcours relativement plat avec un peu de vent – un parcours venteux!»

Les conseils de Nicolas pour les athlètes de l’Ironman: «Premièrement, s’entrainer régulièrement, deuxièmement, bien dormir pour pouvoir mieux s’entrainer après.»

Nicolas Pinchon est professeur de cuisine, il a 37 ans. Il espère finir entre 12 et 13 heures.

Son secret? Il aime manger de tout, donc une alimentation très variée. Il mange de tout en grande quantité!

Félicitations à Nicolas, puisqu’il à terminé l’Ironman 2008 en 479ème position, en exactement 11 heures 59 minutes et 30 secondes.

Sachez cela, qu’ils terminent des heures ou des secondes avant les 12 heures butoirs, les athlètes rentrent de toute façon en VRAI IRONMAN!

Florence et Nerine

«La natation: parce qu’on peut la pratiquer à tous âges»

 

L’interview avec Nicole, une des athlètes de l’Ironman a eu lieu au Kelway Hotel, près du front de mer, le 10 Avril 2008. Nous avons interviewé Nicole à propos de sa participation à l’Ironman.

Nom: Wu Tiu Yen

Prénom: Nicole

Age: 50 ans

Nationalité: Française

Département: La Réunion

Description: Brunette, les yeux bruns, petite.

La raison de sa participation à l’Ironman: Une passion pour le triathlon.

Pourquoi êtes-vous venu en Afrique du Sud? Est-ce que c’est la passion pour le triathlon ou vous venez vous amuser?

Nicole est venue pour les deux raisons. Elle avait de très beaux souvenirs. Elle est venue même si la date de l’Ironman a été décalée d’un mois. L’année dernière c’était en Mars, mais cette année, c’est en Avril, et il fait plutôt froid. En plus, elle est venue en compagnie de Benoit, qui est aussi de l’Ile de la Réunion. Ce n’est pas loin de l’Afrique du sud.

A quel âge avez-vous commence cette discipline?

Elle a commence en 2000, à un âge avance, puisqu’elle avait 42 ans! Elle voulait commencer plus tôt, mais comme elle est petite, elle ne trouvait pas de vélo à sa taille. Comme la technologie fait des progrès, elle a aujourd’hui pu avoir un vélo qui l’a emmené vers le triathlon! Elle pense qu’on ne peut pas s’ennuyer car il y a trois épreuves: la natation, le cyclisme et la course a pied. Alors, il y a toujours une option.

Qu’est ce qui vous a influencé dans le domaine du triathlon?

Elle nageait, voulait nager plus et elle a finalement entendu parler du triathlon. Mais Nicole regrette de ne pas avoir pu commencer plus tôt. Aujourd’hui elle en profite pleinement!

Est-ce que quelqu’un d’autre de votre famille est implique dans cette discipline?

Il n’y a personne d’autre dans sa famille impliqué dans le triathlon.

Est-ce que vous avez déjà remporté un prix au niveau national ou international?

Elle n’a jamais remporté de prix internationaux, mais plutôt locaux. Et elle a été à l’Ile Maurice, 5 fois pour des mi-Ironmans.

Qu’est ce que vous préférez entre les trois épreuves? Laquelle est la plus difficile?

Elle aime tout, particulièrement la natation parce qu’on peut la pratiquer a tous âges. La plus difficile? Cela dépend des distances.

Quel régime alimentaire suivez-vous avant l’Ironman?

Elle mange surtout des pâtes et beaucoup de sucre lents.

Quel est votre but concernant le sport pour cette annee?

Elle veut faire de son mieux! L’année dernière était sa première expérience et elle était allée un peu a l’inconnu, elle n’avait pas pu terminer la course.

Cette année Nicole a terminé la course courageusement en 12 h 45 mn et 54 secondes. Elle a fini 831. Belle performance!